top of page

Mettre en scène son histoire inconsciente avec la Sandplay Therapy



Auteur de cet article : Yann Lemeux


« Les mains savent comment résoudre une énigme avec laquelle l’intelligence a lutté en vain » - C.G. Jung


Définition et cadre


Article publié en 2016. Cet article peut s'appliquer aussi à des formes de thérapie par le jeu avec des objets et autres matières.


En Anglais, Sand, veut dire « sable » et play « jouer, jeu ». En français, Sandplay est traduit par « jeu de sable ». Cependant, de mon point de vue de thérapeute, il manque à ce terme la notion de cadre. Ce cadre est l’élément essentiel à la construction d’une thérapie. Il est ici représenté par un bac qui sert symboliquement à contenir, sécuriser et permettre l’émergence d’éléments non verbaux (sortis de l’inconscient du client), représentés symboliquement par des objets et/ou dessins dans le sable.


Une Sandplay Therapy est donc une thérapie non verbale par le jeu à l’aide d’un bac/cadre à sable, dans lequel sont déposés des objets ; représentations symboliques de l’inconscient du client. La Sandplay Therapy est aussi bien utilisée avec des enfants qu’avec des adultes et adolescents.


Metteur en scène de son histoire (sandtray therapy)


Cette méthode thérapeutique responsabilise le client et le place comme « réalisateur », « metteur en scène » de sa propre histoire, au propre comme au figuré. Le client fait émerger des morceaux de son inconscient à partir de figurines, de personnages, d’objets qui sont placés au fur et à mesure dans le bac. La construction de la scène est presque entièrement influencée par les choix inconscients et non calculés des mains du client. Le thérapeute observe dans un silence respectueux et questionne parfois de façon « clean » (neutre).


La Sandplay Therapy pose et offre un espace sécurisé et protégé, dans lequel les complexités du monde intérieur du client sont explorées et intégrées pour un traitement de ses émotions.


Le client place des figurines, des miniatures, dans un bac/cadre rempli de sable. Ceci lui permet d’exprimer ses sentiments confus et ses expériences internes. Il crée ainsi une représentation visuelle du contenu de sa psyché (au sens Junguien du terme) et révèle ses préoccupations inconscientes, qui lui sont autrement inaccessibles.


Permettre des changements de comportement


Avec l’aide de l’émergence tangible des symboles personnels et archétypaux propres au client, cette thérapie lui permet de plonger dans des strates d’expériences qui sont souvent inaccessibles (ce sont des éléments préverbaux et oubliées depuis longtemps par l’esprit conscient). Ces éléments contenus dans l’inconscient qui émergent visuellement et symboliquement sont intégrés dans la perception que la personne a d’elle-même and ils peuvent être activés pour permettre un changement de comportement.


Cette approche thérapeutique est très efficace pour identifier et réconcilier les conflits intérieurs qui se manifestent dans des pathologies telles que l’anxiété, la dépression. Cette forme de thérapie par le jeu s’avère très précieuse pour explorer la profondeur d’une personnalité, et pour arriver plus directement au « Moi ».


La distanciation rendue possible par les objets permet une plus large ouverture de l’expression instinctive de l’inconscient. Le processus naturel d’auto-guérison de la psyché est ainsi largement aidé et facilité.


S'exprimer sans langage verbal, une opportunité d'ouverture au monde interculturel


Un autre avantage de cette thérapie est qu’elle est non-verbale, c'est-à-dire qu’il n’y a pas de compétences de langage à avoir et qu’elle peut être utilisée dans une approche interculturelle.


Dans un monde d’échanges intensifiés et globalisés, cette méthode est une opportunité unique de voir universellement les archétypes, automatismes, répétitions et d’observer le développement actuel de la psyché humaine.


A suivre … Yann


Yann Lemeux,


Pour en savoir plus :


15 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page