top of page

Désactiver la culpabilité des parents

Dernière mise à jour : 11 avr. 2022

Par Yann Lemeux - 2018



Lorsque les parents se rendent compte que leur enfant ne va pas bien, ils se mettent à penser qu’ils ont fait des erreurs et ils ressentent de la culpabilité. Le monde qui nous entoure, conversations, médias, etc., regorge de pointeurs des soi-disant « erreurs » que les parents font avec leurs enfants : "tu devrais faire comme ci", "tu aurais dû faire comme ça", et bla et blabla ... Ce monde est évidemment culpabilisant pour des parents qui veulent bien faire.


En thérapie, je reçois aussi les parents, on aborde ce sentiment de culpabilité, comme tous ce qu'ils ressentent et veulent bien partager, on en tient compte et je les aide à désactiver ce sentiment de culpabilité qui ne peut en rien aider l’enfant. Le désactiver, pour le bien de l’enfant, est une première étape.


Ce sentiment de culpabilité est très souvent lié au contexte dans lequel nous vivons. Nos modes de vie sont de plus en plus éloignés de ce qui est naturel et adéquat aux êtres humains. Même les parents ne sont pas vraiment « eux-mêmes ».


Dans ce contexte, ils sont eux aussi éloignés de leur nature propre. On explique tout simplement aux parents que même s’ils peuvent se trouver fautifs, s’accuser d’avoir eu tort de mettre en place certaines règles, d’avoir eu certains comportements, ne pas avoir fait assez, d’avoir fait trop, etc., en réalité, nous sommes tous dans une situation qui ne correspond pas à notre nature, nous sommes tous faillibles et expérimentons (apprenons) le fait d’être parents en même temps que nous le sommes.


En échangeant avec les parents, on discute aussi de la façon d’aborder l’enfant en tenant compte de sa nature.


L’enjeu ici est d’amener l’enfant à se rapprocher de ses possibilités naturelles, ses instincts, sa nature, ce qui va libérer les parents de leur sentiment de culpabilité.

2 vues0 commentaire

コメント


コメント機能がオフになっています。
bottom of page